Jeudi 19 septembre 2019

Instinct : une exposition sauvage

Il y a peu, l'exposition ‘Instinct, une exposition sauvage’ a ouvert ses portes au MAS|Museum aan de Stroom. Les conservateurs du MAS ont invité des jeunes à investir un étage entier. À l’arrivée : une exposition rafraîchissante d’objets issus des collections du MAS, dont certains n’avaient jamais été exposés.

Après moult réflexions et séances de remue-méninges, les jeunes ont pris le parti de mettre en valeur la riche collection d’animaux du musée. Ils ont retenu quelque 300 objets animaliers parmi les 500.000 pièces des collections.

© Expo MAS 2018 - Victoriano Moreno

‘Pour la première fois, les jeunes ont eu l’occasion de monter leur exposition de leur propre point de vue. À l’arrivée : une exposition pas comme les autres, par sa démarche, mais aussi par le choix des pièces proprement dites. 90 % n’avaient jamais été montrées au public auparavant.
MAS in Jonge Handen dévoile un nouveau visage du MAS à bien des égards’, explique Caroline Bastiaens, échevine de la Culture.
Le visiteur peut s’attendre à des légendes ludiques, des anecdotes de musée et des associations déjantées qu’il ne rencontre normalement pas dans un musée. Une tenue inuit en boyau de baleine, deux dragons chinois en cage ou encore un duo ailé qui transmettait des messages importants au sein de la résistance anversoise…

Scénographie

La scénographie de l’exposition est une réalisation de l’équipe de MOKA. Dans ce contexte, le bureau d’études a bénéficié de l’appui des projets d’économie sociale Kunnig, Werkhaven, Kopspel et de l’école d’enseignement spécialisé De Ark op de Luchtbal à Anvers. La scénographie immerge le visiteur dans un cadre naturel qui lui fait découvrir instinctivement les différents objets. Un coin atelier et un coin jeux de société invitent le visiteur à passer un peu plus de temps dans l’exposition.

MAS in Jonge Handen

Depuis des années, MAS in Jonge Handen secoue l’univers des musées en donnant des conseils, en posant des questions critiques et en développant un programme jeunesse. Ils ont plus d’une fois fait leurs preuves dans le cadre d’événements, dont le bal masqué MAS[ked]. Aujourd’hui, ils se glissent dans la peau d’un commissaire pour leur première exposition. L’équipe jeunesse du MAS est actuellement composée de seize bénévoles âgés de 18 à 25 ans.

© Expo MAS 2018 - Victoriano Moreno

Ces jeunes planchent sur l’exposition depuis plus d’un an. Outre l’accompagnement professionnel de Liene Conard, chef de projet, ils ont pu compter sur le soutien de toute l’équipe du MAS, des conservateurs aux médiateurs en passant par les chargés de communication et le directeur. Ils ont tout appris sur les objets, leur conservation, leur gestion, la structure d’une exposition, la scénographie, la stratégie de communication et la logistique.

Une exposition se construit, au propre comme au figuré. Plus d’une fois, les jeunes ont dû se retrousser les manches. Des heures durant, ils ont tressé de leurs mains les nids de la scénographie et ont imprimé et collé les cartels. Trois d’entre eux ont servi d’égérie pour la campagne de promotion et ont pris plaisir à assumer le rôle de guide. « Nous avons réalisé un rêve que nous caressions depuis des années. Je n’ai pas l’impression d’être une bénévole. Le MAS est un peu devenu ma deuxième maison. » (Yvette Poumplova de MAS in Jonge Handen)

Informations pratiques

Jusqu'au 17 Février 2019

MAS (Museum aan de Stroom)
Hanzestedenplaats 1 - 2000 Anvers
+32(0)3 388 44 00 - mas.be​

Du mardi au dimanche, de 10 à 17h
Fermé les lundis et les jours fériés
www.mas.be/instinct