Jeudi 19 septembre 2019

Projet-test de façade verte à la bibliothèque Permeke

Le besoin de verdure dans les villes ne cesse d’augmenter. La verdure verticale est une des solutions possibles. C’est pourquoi la ville d’Anvers lance un projet-test à la De Coninckplein’ pour réaliser de la verdure verticale au centre de la ville.

Caroline Bastiaens, échevin pour l’Entretien de la ville et des quartiers, explique : ‘La ville a, suite au réchauffement climatique et à la diminution de la qualité de l’air, de plus en plus besoin de verdure. Pour y arriver au centre de la ville, où il y a peu d’espaces libres, la ville d’Anvers a lancé un projet-test de verdure verticale. La façade de la Bibliothèque Permeke, De Coninckplein, a subi un relooking vert. La ville veut ainsi être une source d’inspiration pour les habitants et les entreprises.’

La façade de la Bibliothèque Permeke a subi un relooking vert. © Stad Antwerpen

Système innovant

Le jardin vertical sur la façade de la bibliothèque comporte une structure de soutien avec des parterres pré-cultivés. La façade a ainsi, dès le premier jour, un mur vert mature. Pour l’entretien des plantes, un système d’irrigation télécommandé contrôle continuellement, via des capteurs, les paramètres tels que température, irrigation, nourriture, humidité et réagit en temps voulu. La structure de soutien même est modulaire et réalisée en matériaux réutilisables. Les différentes pièces peuvent être recyclées séparément tout en maintenant les autres modules.

Effet positif pour l’environnement

La façade verte a des conséquences écologiques positives pour l’environnement. Un air plus pur, une baisse de la température de l’environnement par absorption de la lumière solaire, la réduction du bruit jusqu’à 41 %, l’absorption de l’eau de pluie et l’amélioration du milieu de vie pour les oiseaux, papillons et insectes. Pour encore mieux stimuler la biodiversité, des nichoirs et des ‘hôtels pour insectes’ ont été intégrés. On peut toutefois s’interroger sur les effets négatifs à long terme de cette verdurisation des façades. Notamment sur les structures du bâtiment, sans parler des désagréments causés par la multiplication des insectes.

Anne De Moor